Bol de céréales
Diététicienne Clermont-Ferrand » Actualités » Céréales du petit déjeuner : bonne ou mauvaise idée ?

Céréales du petit déjeuner : bonne ou mauvaise idée ?

L’été dernier, vous m’aviez aidée à réaliser l’enquête sur l’alimentation de vos enfants (et je vous en remercie !).  1 enfant sur 2 commence sa journée par un bol de céréales, le petit déjeuner est donc très populaire, et pas seulement chez les enfants 😉 Les publicités donnent l’image qu’avec ces céréales on attaque nos journées sainement, avec plein d’énergie et de vitamines. Néanmoins, arrivez-vous à vous orienter dans cette jungle d’emballages très attractifs, où le marketing frappe fort avec des promesses de type « faites le pleine d’énergie », « minceur et vitalité » « 9 vitamines et minéraux »,…?

Bombes à glucose !

Il s’agit des céréales soufflées, extrudées sous haute pression ou grillées à haute température. Ce procédé technique modifiant leur structure rend leur indice glycémique très élevé, et cela même sans parler du sucre ajouté. Le taux de sucre sanguin monte en flèche extrêmement rapidement après les avoir consommées, ce qui entraîne une sécrétion d’insuline rapide, l’hormone qui fait entrer le glucose dans les cellules. Le taux de glucose sanguin va alors baisser, ce qui va entraîner une baisse d’énergie, un manque de concentration (aussi importante pour les enfants scolarisés) et l’envie de grignoter du sucré, ce qui pourrait entraîner de nouveau un taux de sucré élevé et la sécrétion d’insuline. Bref, c’est le meilleur moyen pour fatiguer votre pancréas, l’organe qui sécrète l’insuline.

Céréales soufflées

En plus de ce processus de fabrication, le danger consiste aussi en la grosse quantité de sucre ajouté qui est entre 20 g et 35 g (!) par 100 g de céréales, car certaines céréales sont carrément enrobées de substances sucrées. Si le bol de céréales est accompagné par du lait chocolaté ou un verre de jus de fruits, nous pouvons facilement avaler l’équivalent de 12 morceaux de sucre !

De plus, les vitamines et minéraux ajoutés s’avèrent peu « biodisponibles », c’est à dire mal métabolisés par l’organisme. Cette forme d’enrichissement est plutôt un argument marketing qu’une alimentation saine.

Alors quelles céréales choisir ?

Flocons d'avoines et fruits

Optez pour les céréales brutes, comme les flocons d’avoine par exemple, tellement bons dans le porridge : les flocons cuisinés au lait ne font pas grimper le taux de notre sucre sanguin et assurent donc de l’énergie durant toute la matinée. Ou choisissez les mueslis avec des céréales complètes qui n’ont subi ni le soufflage ni l’extrudation, et qui sont souvent mélangés avec les oléagineux et les fruits secs. Les mueslis croustillants ou crunchy peuvent être un bon moyen de transition si les céréales brutes ne sont pas appréciées par votre enfant.

Alors chères mamans, finissez quand même les emballages entamés (car on n’aime pas le gaspillage) et, lors du prochain achat, choisissez les vraies céréales brutes. Ou pourquoi pas une tartine de pain de tradition avec du beurre et du miel ?…

 

2 commentaires sur “Céréales du petit déjeuner : bonne ou mauvaise idée ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.